La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Chloé Lebon sur le débat « Stratégie technologique de l'Etat et services publics ».

Retourner au débat

La contribution #1919

Chloé Lebon
#1919, le 07/12/2014 - 15:07

A propos de géants tels que Google

Chloé LEBON
Je pense que les Etats n’ont pas les moyens de combattre frontalement une entreprise de l’importance, aux ramifications internationales, de Google. En revanche, les Etats peuvent et se doivent :
de s’efforcer de mieux comprendre les enjeux du numérique, et d’adapter rapidement la législation à ceux-ci. Comme l’a montré la très controversée loi Hadopi, l’état français adopte un comportement plutôt conservateur et peine à changer son mode d’action par rapport aux nouveaux enjeux du numérique. Si la France ne devient pas elle aussi innovante, du moins en matière de législation, alors elle ne pourra que subir la vision du numérique imposée par Google.
d’essayer de garder un temps d’avance sur les domaines où ils ont une plus grande marge d’intervention, tels que la bioéthique. Google essaie de diversifier ses activités et certains des domaines dans lesquels l’entreprise s’implante sont traditionnellement plus aptes à être en partie contrôlé par l’état, particulièrement en Europe où nous avons un contrôle étatique important en ce qui concerne le corps, la santé et les normes sanitaires. Un meilleur contrôle sur les projets de Google dans ces domaines pourrait être le moyen de rééquilibrer la balance.
de renforcer l’implantation régionale de Google. Impliquer Google dans des projets ultra-locaux, renforcer son intégration dans des projets régionaux et ainsi lui faire gagner une identité locale pourrait être le moyen pour les états d’acquérir un meilleur contrôle sur l’entreprise, puisque Google serait alors plus dépendant des particularités législatives locales, et ressentirait peut-être plus la nécessité de travailler main dans la main avec les états.
Je pense que dans tous les cas, le temps et l’aspect local sont deux points clés que les états doivent prendre en compte dans leur stratégie vis-à-vis de Google.

Aucun argument pour

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée