La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Marina TYMEN sur le débat « Stratégie technologique de l'Etat et services publics ».

Retourner au débat

La contribution #3048

Marina TYMEN
#3048, le 25/01/2015 - 20:20

Renforcer l'utilisation du numérique/des médias sociaux en gestion d'urgence (volontariat numérique)

Un des tout premiers devoirs d'un pays aux hautes ambitions numériques est d'être à l'écoute de ses citoyens en situation de danger (catastrophes naturelles tout spécialement). Dans cette perspective, l'Etat se doit d'assurer une présence plus dynamique sur les médias sociaux (le web en général), veiller et interagir avec ses citoyens, en temps réel et partout dans le monde. Via le numérique, l'Etat doit aussi renforcer l'acculturation de tous en matière de sécurité civile.

La France doit se donner les moyens humains et techniques pour asseoir son expertise en numérique d'urgence et soutenir, entre autres, le volontariat numérique.

En France, VISOV (association 1901) est depuis 2013 la 1ère communauté virtuelle francophone de volontaires numériques en gestion d’urgence (sécurité civile) et promeut fortement l’utilisation des MSGU, Médias Sociaux en Gestion d’Urgence.

Les 3 principales missions de VISOV sont :

. l'appui et le renfort technique et méthodologique avec du monitoring web, du crowdsourcing (douzaine d’outils de veille), de la communication sur les médias sociaux et de la cartographie collaborative (crowdmap) de crise (OpenStreetMap/UMAP, Ushahidi,…)
. l'assistance aux sinistrés via les médias sociaux, en interface avec les autorités
. la diffusion de la culture de sécurité civile sur les médias sociaux.Les profils des premiers volontaires sont pluridisciplinaires : sapeurs-pompier, secouriste, psychiatre, consultants, gestionnaire de crise, radioamateur et membres de communautés volontaires et techniques tierces (OpenStreetMap, Ushahidi,…).

Pourquoi utiliser les médias sociaux en situation d’urgence ?

-Sauver des vies (géolocalisation, messages de prévention, accélération des recherches et détection des personnes sinistrées/disparues,…)
-Accéder plus rapidement à l’information en temps réel
-Aider et orienter à la fois les autorités de protection/sécurité civile et les citoyens en difficulté ou en panique
-Relayer la communication des autorités publiques
-Avoir une meilleure compréhension de l’événement
-Vérifier, corriger l’événement et couper court aux rumeurs
-Dialoguer et collaborer avec les citoyens
-Disposer en amont et pendant l’événement de relais/alliés sérieux et fidèles
-Faire prendre conscience au citoyen qu'il peut être acteur de sa propre sécurité et le sensibiliser à aider toute personne. 

 En décembre 2013, Manuel Valls, alors ministre de l'Intérieur, avait lui-même souligné le rôle crucial du citoyen dans le domaine de l'urgence et la prévention :
« ... Mettre l’humain au cœur des organisations, c’est aussi mettre le citoyen au cœur des dispositifs et la technologie est pour cela très utile, je prendrai l’exemple de la sécurité civile. L'animation de la communauté virtuelle d’acteurs de secours apparait aujourd’hui comme un enjeu majeur, le principe étant de permettre à chacun de participer en renseignant les pouvoirs publics sur la situation sur le terrain, notamment par des images. En retour, les conseils de conduite à tenir face à l’événement sont diffusés par le ministère de l’Intérieur. Cette cellule de veille a par exemple été mise en place à l’occasion des crises de ces derniers mois, notamment lors de l’épisode neigeux de mars 2013 ou encore le 12 juillet dernier avec l’accident ferroviaire de Brétigny-sur-Orge.Les réseaux sociaux sont donc un enjeu stratégique pour le ministère de l’Intérieur, nous devons l’appréhender afin de mieux l’intégrer dans nos processus notamment en matière de renforcement du lien entre les forces de l’ordre et la population… »

Aucun argument pour

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée