La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

La contribution #2256

PNNA
#2256, le 18/12/2014 - 10:37

Créer des Open Labs au sein de l'Administration et changer sa culture

Créer une nouvelle culture administrative par la création d'Open Labs permettant aux agents de se réapproprier les données et leurs outils pour chercher activement des solutions ou proposer des usages innovants.
La mise à disposition d'une "boite à idée" numérique pourrait être un premier point d'entrée pour ces usages et idées qui ont des difficultés à remonter la chaine hiérarchique.

L'exemple des usines de Detroit reste une référence : elles ont mis à disposition des ouvriers leur outillage en dehors des heures de travail. Cela a permis à ces derniers de se réapproprier leur lieu et outils de travail via des associations pour la fabrication/réparation d'objets, de jouets, etc.
Ces entreprises ont su participer au bon moment au mouvement du DIY.
Les bénéfices en termes d'adhésion au collectif, de rétablissement d'un sentiment d'appartenance et de l'investissement personnel sont immenses. Tout le monde y serait gagnant.

Ce genre d'initiatives permet de rappeler que l'administration est ce que l'on en fait (car on la compose) plus qu'une personne morale monolithique, titanesque et inamovible.

Cette proposition fait écho à la mesure 35 du Rapport Lemoine sur la transformation numérique.

1 argument pour ∨

Patrick Gendre
#2445, le 22/12/2014 - 14:26

Oui, la vision d'Etalab comme "startup d'état" est très intéressante à ce sujet (http://pezziardi.net/2014/09/25/startup-detat-mefiez-vous-des-contrefacons/), comme si bien sûr les collectivités et autres établissements publics (sécurité sociale, etc.) doivent adapter l'organisation à leur contexte, et mutualiser entre elles ces "labs" (par région, par domaine métier...).

Un des points principaux est que ces labs ne doivent pas être uniquement des structures d'accompagnement et de valorisation, mais aussi et surtout être en mesure de produire le logiciel et les applications, et de transférer (à la DSI et aux directions métier) les prototypes qui marchent et suscitent l'adhésion , quel que soit la solution adoptée pour recruter les développeurs (cdd, fonctionnaires, prestataires, étudiants...)

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée