La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

La contribution #2907

FNCCR
#2907, le 23/01/2015 - 15:31

Numérique et gouvernance territoriale : Définir une gouvernance qui attribue un rôle aux entreprises

Il est évident que les entreprises peuvent jouer le rôle d’accélérateur d’innovations en apportant leur expertise et leur savoir-faire.
En ce sens, une gouvernance partagée doit absolument être envisagée pour créer toutes les conditions :
- de l’efficacité de l’action publique,
- de l’accélération des transformations technologiques,
- de la bonne adéquation entre offre et demande.

Cette gouvernance partagée devrait s’organiser assez librement, par accord des parties, tantôt de manière informelle, tantôt de manière plus structurée (projets moyen et long terme)

Ainsi, des partenariats devraient pouvoir se nouer avec les éditeurs de logiciels, avec les fournisseurs d’infrastructures de cloud, avec des start-up spécialisées, capables de produire, en association avec les collectivités, un service ou une application dans des conditions de délai et de coût maîtrisés.

En ce sens, la récente directive relative au partenariat d’innovation pourrait constituer une piste intéressante, en permettant la participation publique à des projets de R&D, et in fine, l’acquisition des résultats de la prestation (option d’achat).

Les nouvelles méthodes de production (co-working, fonctionnement en réseau, …) devraient aussi permettre aux acteurs publics et privés de s’associer sur des projets, à condition de trouver une solution de gestion de la fin du partenariat, définissant le devenir des réalisations, et ne privant pas les entreprises de leurs droits de propriété intellectuelle.

Une place doit également être donnée au logiciel libre, et aux entreprises, nombreuses, qui se sont engagées dans cette nouvelle forme de production, qui constitue un autre modèle économique.

Aucun argument pour

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée