La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Emmaüs Connect sur le débat « Transformation numérique des relations entre administrations et usagers des services publics ».

Retourner au débat

La contribution #2927

Emmaüs Connect  Compte vérifié
#2927, le 23/01/2015 - 18:49

Investir dans la médiation pour que la dématérialisation ne soit plus un frein dans l'accès aux droits

Créée en mars 2013, Emmaüs Connect  s’engage à innover, agir, et mobiliser son écosystème, pour que les télécommunications et le numérique ne soient pas un nouveau facteur d’exclusion mais, au contraire, une opportunité pour accélérer les parcours d’insertion des personnes fragiles.

Les usagers ne viendront pas aux services numériques, le numérique doit aller à eux. Ils n’en ont pas nécessairement la capacité ou les moyens matériels, voire l’envie. C’est ce que nous avons cerné au cours d’un projet porté par l'association dans le cadre d’un appel à projet « médiation sociale partagée. » lancé par la CAF du 93 en 2014, nous avons perçu le rôle essentiel de la médiation humaine dans l’accès des personnes en difficultés à leurs droits qui sont aujourd'hui sur internet. En effet, lors des bilans de compétences, accompagnements CAF, différents freins ont été identifiés dans l’utilisation du site CAF.FR :

-              L’absence de compétences numériques de base

-              des difficultés de compréhension du fonctionnement (identifiant et mot de passe)

-              l’absence d’adresse mail (ou la perte des identifiants),

-              des limites liées aux compétences en langue écrite,

-              enfin internet est une interface pour beaucoup anxiogène et n’inspire pas confiance.

Sur la base d'un constat similaire, au Royaume-Uni, le gouvernement a saisi toute la mesure de cette réalité et a décidé de financer la formation aux compétences numériques de base des Britanniques selon un modèle proche de celui de la délégation de service public. A titre d'exemple, la Tinder Foundation, association qui lutte contre l’exclusion numérique, en charge de la gestion des 5000 espaces publics numériques anglais, a ainsi remporté un appel à projet de plusieurs millions d’euros lancé par le National Health Service, organisme public en charge de la santé outre-manche, pour former 100 000 usagers fragilisés et déconnectés à l’utilisation de ses services de santé en ligne. Pour plus d'information sur l'approche britannique de la dématérialisation et de ses conséquences sur la société, consulter: http://www.les-cahiers-connexions-solidaires.fr/dossier/prospective-incl...

Aucun argument pour

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

Aucune source déposée

La consultation est fermée