La période de participation est maintenant fermée. Merci à tous d'avoir participé.

Vous êtes sur la page de contribution de Laurent EBNER sur le débat « Soutien à l'innovation ».

Retourner au débat

La contribution #369

Laurent EBNER  Compte vérifié
#369, le 06/10/2014 - 13:42

Soutenir et accompagner les activités de veille technologique des acteurs, indispensables à leur effort de recherche et d'innovation

Si une majorité d'acteurs socioéconomiques français a bien identifié les enjeux de la veille stratégique et technologique, elle demeure faiblement intégrée dans les pratiques des organisations pour différentes raisons, notamment organisationnelles, culturelles et financières.

L'enjeu réside ainsi dans un soutien financier dédié et direct à ces activités de veille de la part de l'Etat. Faute d'un retour sur investissement immédiat ou direct de cette activité capitale, les acteurs économiques peuvent en effet rarement se permettre de financer de telles pratiques, et y renoncent rapidement par conséquent.

L'enjeu réside également dans un accompagnement opérationnel et méthodologique direct de ces pratiques de veille technologique. Les acteurs socioéconomiques peinent actuellement a identifier les bonnes compétences et ressources, faute de visibilité et de lisibilité sur ces dernières. Il s'agit dès lors pour l'Etat de s'appuyer sur des acteurs spécialisés en veille technologique, non-gouvernementaux, institutionnels ou privés, qui seraient identifiés en tant que tel et missionnés sur des opérations d'intégration de ces pratiques auprès de startups ou PME préalablement identifiées, ou qui en feraient la demande sur différents critères. 

Enfin, sur le même modèle, il est nécessaire de mettre en place des actions de sensibilisation ciblées et adaptées aux différents acteurs afin de construire une réelle culture de l'information en France, aussi bien au niveau institutionnel, que politique, qu'économique. Il est indispensable de rattraper le retard engrangé en la matière, à côté d'autres pays industrialisés ou émergents, basant leur stratégie de recherche et innovation sur une forte culture de l'information.

A noter qu'un simple soutien financier dédié et direct est inutile, sans l'accompagnement opérationnel et culturel à ces pratiques.

Aucun argument pour

La consultation est fermée

Aucun argument contre

La consultation est fermée

La consultation est fermée