Twitter_ChristianB040
le 2 fév 2015

Projet : Musée multi linguiste européen culturel éducatif numérique (MMECEN)

Objectif : création d’un Musée multi linguiste européen culturel éducatif numérique relatif à l’enseignement, l’apprentissage à distance des différentes langues européennes et étrangères y compris, pourquoi pas, le latin et le grec ancien grâce à la découverte de l’ensemble du monde des Arts.

Ce projet d'enseignement à distance, gratuit, peut également s’appliquer transversalement à l’enseignement des diverses matières scolaires dispensées des plus petites classes à la classe de troisième.Le concept consiste à créer des « fiches » sous-titrées, supports numériques relatifs au monde de l’Art par l’intermédiaire d’affiches ou de copies qui, en premier lieu, font découvrir l’œuvre visualisée puis développent un thème en fonction de la langue et du niveau scolaire choisis en application des directives d’enseignement de chaque pays.

Des fiches, au format numérique :

- seront rédigées, ou pas transversalement, par des enseignants motivés par le travail coopératif,

- seront accessibles au corps enseignant par l’intermédiaire d’un site WEB multi langues, dans un espace dédié et également lors de la visite du MMECEN,

- concerneront également les œuvres du monde des Arts à l’échelle internationale,

- seront répertoriées par langues, thèmes, artistes.

 

Des réalisations numériques déjà opérationnelles seront récupérées sur le Web, après accord des propriétaires, pour être intégrées à nos bases de données.

Le développement du site, en plusieurs langues, permettra aux professeurs étrangers d’insuffler des idées nouvelles, d’enrichir leur diversité culturelle et de les aider à s’ouvrir vers l’Europe, l’international, le monde de demain, celui de nos enfants.

Les élèves issus de milieux sociaux différents, par l’intermédiaire de fiches pédagogiques et culturelles innovantes, auront à cœur de découvrir, de s’approprier, de partager une base de savoirs, de connaissances et de valeurs citoyennes enseignées grâce à des supports qui leurs correspondent.

Ces fiches, documents ressources du musée, aideront les enseignants à élaborer leurs propres projets et, s’ils le désirent, à réaliser une évaluation propre à chaque élève.

Ce parcours éducatif permettra à notre jeunesse de se créer une culture artistique personnelle, de s'instruire des différents ressentis de l'art et d’accroître ses moyens d'expression et tendre également vers une réflexion citoyenne européenne et internationale.

François Morellet ou Piet Mondrian peuvent aider à comprendre les règles de base de la géométrie ou la Chambre de Van Gogh pour l’étude de la perspective. Tout comme Léonard de Vinci, Jackson Pollock, Picasso, Banksy, Alexander Calder, ou Debussy et Chopin, Orchestral Manœuvres in the Dark, Louis Armstrong, peuvent être étudiés pour développer bien des thèmes ciblés. Les découvertes du commandant Cousteau peuvent être un point de départ pour aborder le problème de la pollution, de la survie des espèces et du développement durable réactualisés notamment par Nicolas Hulot.

La grande diversité du patrimoine culturel immatériel sera un support de choix pour aborder les thèmes relatifs à l’union et au devenir des sociétés ainsi qu’à leurs développements durables. 

La multitude des supports permet un traitement infini des objectifs à atteindre dans le respect des différents programmes scolaires.

Ouverture vers le numérique :

- les fiches numériques, sous-titrées, seront enregistrées dans un format libre, accessible à tous. Envisager le cloud computing pour améliorer le transfert des données. Des possibilités de vidéoconférence pourront être envisagées pour les personnes utilisant le langage des signes,

- le stock des documents (affiches, photos, vidéos, mobiles, sculptures) pourra être visionné directement sur plusieurs grands écrans dans le musée et, bien sûr, récupérable par les enseignants européens et du monde entier y accédant par un code et un mot de passe.

Conception, réalisation du MMECEN :

- Évaluation du projet pour savoir s'il est ou non réalisable.

- Accord et participation de l'Élysée, du Premier ministre, des ministères concernés et surtout implication du  Ministère des Affaires étrangères, relais indispensable de nos services culturels  des Ambassades de France pour proposer le projet aux dirigeants et décideurs étrangers et assurant la collecte de leurs données.

- Suite à évaluation des fonds disponibles (financement et récupération de données), recherche d'un lieu d'implantation sécurisé, bien desservi (voie ferrée, autoroute, avion) et doté de la fibre optique, si construction nouvelle appel d'offres obligatoire (de préférence en Aquitaine, voir autorités régionales).

Financement :

Recherche de mécènes et de généreux donateurs, de  dotations de crédits nationaux, européens et internationaux en investissement et fonctionnement.

Les affiches seront achetées ou données au sein des musées nationaux ou privés européens et mondiaux. Il en sera de même pour les différentes acquisitions alimentant le musée tant par des copies ou des originaux de peintures, d’écrits, de lithographies, de sculptures, des maquettes que par des vidéos, des musiques, des discours, des enregistrements audio, des BD etc.

Le travail des enseignants et des experts participants à la construction des « fiches numériques » devra être rémunéré (prévoir un budget dédié).

Évaluation de satisfaction des enseignants utilisant le site en classe.

Le Musée multi linguiste européen culturel éducatif numérique, lieu de rencontre et de partage  sera ouvert au public qui pourra ainsi accéder, toutes classes sociales confondues, à la culture européenne et mondiale par l’intermédiaire de la découverte du monde des Arts grâce aux TICE.

L’enseignement ainsi dispensé développera directement la curiosité de notre jeunesse et indirectement celle de leurs proches pour tendre vers une meilleure réflexion personnelle et collective et un véritable partage du savoir et des connaissances.

Les enseignants des différents pays pourraient venir au musée, accompagnés, ou non, par leurs élèves dans le cadre, par exemple, des actions ERASMUS+ ou autres.

Nous pourrions, également, inclure une sensibilisation aux langues étrangères par la pratique des courses d’orientation qui permettent la découverte de la faune et de la flore des lieux de résidence. Il suffira tout simplement de nous adresser un film, dans un format défini, pour l’enrichir d’une traduction adaptée et d’un apport artistique. Cette base de données, enrichie automatiquement, pourra ensuite être consultable à volonté pour aborder tous les problèmes liés à l’environnement.

Thématique :

Les langues, le monde des arts et de la culture ainsi que l'écologie et le développement durable.

Public cible :

Élèves de la maternelle à la classe de 3ème, élèves des lycées professionnels, sourds et malentendants, migrants, nos anciens et tous publics

Langues cibles :

Anglais, allemand, arabe, chinois, coréen, espagnol, français, grec, italien, japonais, malais, portugais et russe, par exemple ainsi que les langues régionales. Le choix des langues enseignées dépendra essentiellement des pays adhérents, de la diversité des langues des enseignants et experts travaillant sur ce concept. Pour ne pas rebuter les jeunes élèves, la langue usuelle et la langue étudiée seront utilisées simultanément sur les fiches numériques.

Partenaires et modes de financement du projet :

Financement la Communauté européenne ainsi que par les différents états adhérents au concept, mécènes et généreux donateurs.

Diffusion, valorisation et pérennisation :

Internet, cloud computing, réseaux sociaux, presse spécialisée, divers médias et viser également l’obtention de la validation d’utilité publique.

Qualité d’innovation :

- Introduction du monde des arts, de la culture et développement durable pour étudier diverses langues.

- Pratiques innovantes au niveau organisationnel local, régional, national, européen et international.

- Amélioration des compétences numériques.

- Travail collégial.

- Attitude plus positive vis-à-vis des autres.

- Création d’un environnement plus moderne respectant les us et coutumes.

- Possibilité d’évaluation du travail collectif accompli.

 Qualité de pertinence :

- Programme plus attrayant répondant aux besoins et aux attentes nationales, européennes et internationales.

- Méthodologie basée sur les TICE.

- Réponse à un besoin réel et reconnu.

- Réponse aux groupes défavorisés.

- Retombées positives et durables.

- Validation de compétences acquises.

Qualité de transférabilité :

- Amélioration de la capacité de travailler au niveau européen et international.

- Meilleure compréhension du mode de fonctionnement des autres pays membres participants  apportant des éléments permettant une simplification des échanges européens et internationaux.

Autres qualités :

- Développement de la notion de citoyen du monde par la prise de conscience qu’il existe un monde différent, intéressant et enrichissant, ailleurs.

- Coopération améliorée entre des autorités qui pourraient aboutir à des jumelages et tout ce qui en découle.



Derniers sujets proposés