Remy D.
le 13 fév 2015

Comment rendre visible quelque chose d'audible depuis la nuit des temps ? Comment le droit numérique peut-il y trouver sa place ? Comment l'art peut-il s'épanouir dans l'ére numérique ?

Ces questions sont une infimes parties de ce que cette idée peut engendrer, et pourtant de nombreux ingénieurs du son et développeurs travaillent , parfois sans le savoir, sur le sujet.

L'idée m'est venue lorsque j'ai découvers un logiciel qui rendait une forme d'onde plus agréable à travailler en utilisant la 3D. C'est alors que je me suis rendu compte que, dans un sens, ma musique se "matérialisait". Chaque musique porte son empreinte par sa forme d'onde.

Mais ce que l'oreille humaine n'entend pas peut être visible ! Au même titre qu'une toile de Picasso accrochée dans mon studio aura un effet sur la reverberation générale de la pièce.

L'ingénieur du son a pris l'habitude de supprimer les ondes qui n'étaient pas audible, mais il est tout à fait possible d'utiliser ces espaces afin de dessiner un petit logo de copyright, voir même un gros logo à la manière du Watermark http://fr.wikipedia.org/wiki/Tatouage_num%C3%A9rique

Je rêve tout simplement qu'un auditeur puisse voir ce qu'il écoute par un simple coup d'oeil sur la forme d'onde.

C'est réalisable mais je manque de critiques pour parvenir à mettre une étude en place.



Derniers sujets proposés